World Of Warriors, le jeu de combat accessible à tous

Issu d’une licence de jeu smartphone, World of Warriors est un jeu essentiellement axé sur le multijoueur compétitif en ligne, a l’instar d’un Everybody’s Golf ou d’un Gran Turismo Sport, également sur PS4. Il ne s’agit pas ici de s’affronter sur des parcours de golf ou des circuits de haute vitesse mais plutôt de se combattre par le biais d’avatars incarnant des guerriers issus d’armées célèbres (Huns, Francs, Samouraïs…) au look SD (Super Deformed) qui ne déplairait pas aux designers graphiques de Super Robot Taisen… ou pas.      

worldofwarriors

En effet, en terme de rendu graphique et de 3D on est bien loin des standards de la série de Banpresto, mais plutôt dans le registre mignonnet enfantin. Pas évident de s’immerger dans un jeu proposant une telle direction artistique, soit, mais là n’est, encore une fois, pas le propos du jeu, qui s’axe sur le combat facile à prendre en main et l’upgrade de guerrier-avatar jusqu’à plus-soif. Enchaîner les combats dans les arènes multijoueur est assez plaisant lorsqu’on découvre le jeu : plusieurs types de coups, (faible, fort, chargé, spécial…) sont à disposition, mais il n’y a pas suffisamment de variété malgré le nombre conséquent de personnages (et donc de coups spéciaux) pour rassasier le joueur avide de combats en ligne.

 

Les adversaires en ligne sont par contre assez rares, voire inexistants si l’on peut en croire nos multiples tentatives de connexion. Fort dommage, puisque le sel de ces joutes se fait nécessairement en multijoueur, tant l’on se lasse de combattre les IA assez rapidement, quand bien même des lance-flammes ou quelques nouveaux modes de jeu viennent de temps à autre agrémenter les arènes comme les parties. Le gameplay accessible n’est pas pour autant toujours très précis (n’est pas Smash Bros qui veut), et les combats pas toujours lisibles.

 

De par sa réalisation propre mêlant une DA enfantine à un gameplay accessible, World of Warriors fait indéniablement penser à un jeu qui serait dédié aux plus jeunes. Ce n’est absolument pas un mal, mais les plus jeunes seront-ils  happés assez longtemps par des serveurs malheureusement désertés ainsi qu’un gameplay parfois redondant ? L’avenir le dira.     

Publicités

Laisser un commentaire