Critique : XIII Remake

Haaaa la nostalgie, les jeux qui ont bercé notre enfance, adolescence. Haaaa quel bon moyen de se faire un peu d’argent sur une sensation chère à nos coeurs… Certains studios réussissent à main levée et d’autres… Je ne veux même pas en parler… tant la déception est toujours présente. Je me souviens encore quand ma mère m’avait acheté ce jeu au nom spécial… XIII. Au début, je me disais : « mais qu’est ce que c’est que ce truc ? » Et bordel… quel pied ! Un bon fps sur Gamecube… haaaa la gamecube que de bons souvenirs et que de bons jeux… Et XIII en fait partie; enfin ça… c’était avant…

Pour résumer, XIII est un jeu sorti à la base sur Gamecube en 2003, tiré de la cultissime BD belge éponyme créée par Van Hamme et Vance. Vous incarnez un agent amnésique qui est accusé d’avoir tué le président des Etats-Unis et qui possède comme seul indice sur son passé, un XIII tatoué sous la clavicule gauche et une clé de banque. Tout au long du jeu, vous aurez des « flashbacks » qui vous permettront de rassembler les pièces du puzzle une à une. Sur Gamecube, le jeu était une petite perle avec un univers en cel-shading qui colle parfaitement au contexte. Un jeu long et fidèle à l’œuvre originale, et doté d’un multi local qui faisait penser à un certain Golden Eye

On croirait lire la BD

Le jeu est entièrement en cel-shading. Ce qui est un choix parfait pour une adaptation tirée d’une BD. Et pour ce remake, c’est le seul et unique point positif du jeu. Car il peut être beau : malgré les crashs et problèmes de collisions, le jeu peut parfois  faire plaisir aux mirettes. Mais les problèmes d’affichage sont trop nombreux… Par exemple, dès le début du jeu dans la cinématique d’intro, le framerate est catastrophique…les personnages buggent complètement. Et encore comme je vous l’ai dit plus haut, les graphismes sont le seul atout de ce jeu. Sinon les différentes fenêtres qui s’ouvrent dans le jeu style « case de BD » sont vraiment chouettes sans oublier les onomatopées style « BOOM » qui font que le jeu reste fidèle à son support d’origine.

Comment rater autant de choses ?

Le jeu est un FPS classique avec plusieurs missions dans lesquelles vous devrez remplir des objectifs afin de déjouer le complot. Pour cela, la chance vous sourit car vous aurez accès à tout un arsenal d’armes ! Arbalète, bazooka, couteaux de lancer… tout y est pour faire la peau à quiconque cherche à vous nuire. Vous aurez aussi rapidement dès le début du jeu, un grappin qui vous permettra de vous accrocher à certains endroits bien spécifiques (n’imaginez pas être libre comme l’air) mais je dois dire qu’il est bien exploité. Il y a la possibilité de s’armer afin de tirer tout en étant suspendu. Autre point sympa et qui m’avait marqué à l’époque, vous pouvez utiliser énormément d’objets du décor (chaises, bouteilles, cendriers,…) pour assommer vos ennemis. Voilà pour le positif, maintenant entrons dans le vif du sujet… L’intelligence artificielle est inexistante, les phases d’infiltrations vous rendront chèvre et les animations des ennemis sont tout simplement nulles, à la façon d’un mauvais film de série B. Et cerise sur le gâteau, j’ai dû recharger ma dernière sauvegarde à certaines reprises car le jeu avait planté… Une séquence qui ne se lance pas, une porte accidentellement fermée par un PNJ impossible à ouvrir par la suite…

Pouet Pouet 

Si vous avez toujours rêvé d’incarner ce genre d’agent secret qui vous donne l’impression d’être au cœur de l’action avec les balles qui sifflent à vos oreilles… oubliez ça. Vous aurez plutôt l’impression de vous battre avec un pistolet à eau. Le sound design des armes est horrible… on n’a aucune réelle impression de tir… Les voix ne sont pas raccord avec les animations des bouches. La musique colle au genre tout en restant discrète… Bref, ce n’est pas ici que l’on va remonter la note.

Je suis tellement déçu… J’attendais ce remake depuis son annonce… Pour moi, c’était un retour nostalgique dans mon adolescence… Et pourtant, quand on y pense, l’avantage d’une refonte, c’est qu’une bonne partie du travail est déjà faite… On se serait contenté de peu. Une belle retouche graphique stable, un multi fidèle à l’original (et en ligne on est en 2020 bordel), une pincée de nouveaux ajouts,… mais non rien de tel… Et le pire dans tout ça : je n’en ai pas encore parlé, mais Microids (le studio à l’origine de ce jeu né prématurément), ont justifié leur bouse avec l’excuse du Covid-19. Une date de sortie repoussée aurait été compréhensible, mais là encore je doute que cela aurait suffit. Fan de XIII, replongez-vous dans la BD ou dépoussiérez votre Gamecube mais ne gaspillez pas votre argent dans ce remake qui ne mérite aucunement votre attention.

2

Critique réalisée sur Xbox One à partir d’une version commerciale.

Laisser un commentaire