Critique : Atelier Ryza 2, Lost Legends And The Secret Fairy

Écoutez ces tout petits pas au loin !
Bâton en main, Ryza revient !
Toujours vêtue de couleurs chatoyantes,
Elle est encore une fois rayonnante !


Les couleurs explosent autour d’elle,
Et c’est un vrai régal pour la pupille,
De parcourir cette nouvelle ville.
C’est parti, l’aventure nous appelle !


Le pied à peine posé sur la terre,
Nous retrouvons un vieil ami
Et nous partons immédiatement avec lui,
Découvrir de bien jolies terres.


Tout est très fluide et limpide,
L’exploration n’est pas rigide,
Les nouveautés sont bien pensées,
L’archéologie, les énigmes, c’est le pied !


Alchimie simplifiée, combats dynamisés,
Certains regretteront les obstacles passés,
D’autres, nouveaux venus ou non,
Apprécieront cela et cette traduction.


Il y aura toujours des gens mécontents,
Qui ne pensent qu’au temps d’avant,
Mais le résultat est là cependant :
Un jeu terriblement prenant.


La trame principale est fort plaisante,
Les quêtes annexes souvent moins palpitantes,
Musique entraînante, narration captivante,
Le jeu répond à nos attentes.


Au-delà d’une dose de naïveté,
On s’attache aux personnages de qualité.
Trois ans après le 1, les anciens ont grandi,
Certains sont partis, de nouveaux ont pris vie (Fiiiii ! <3)


La recette est bien souvent identique,
On se bat, on récolte et on fabrique.
Répétitif ??
Non, c’est un kiffe !


Un arbre de compétences en plus,
Un mode auto appréciable pour l’alchimie,
C’est avec ce genre de p’tits bonus,
Que le jeu peut se faire des amis.


En conclusion, très chers lecteurs,
Cet Atelier vous réjouira trente heures.
La formule est efficace. Les ingrédients :
Combats, récolte, alchimie, aménagement…
Sont travaillés et ont bien évolué.
Je n’ai plus qu’une chose à rajouter :
Si tout cela vous plaît, allez donc l’essayer !

8

Critique – poème écrit à partir d’une version PS5 fournie par l’éditeur

Laisser un commentaire