Critique : Marvel’s Iron Man VR

Sur le papier, un jeu vidéo où il est possible d’incarner Iron Man en réalité virtuelle est extrêmement séduisante. Pouvoir voler, blaster à tout va à l’aide de missiles ou de répulseurs, tout cela dans un environnement high tech ultra moderne digne des meilleurs comics éponymes paraît extrêmement attrayant. Une fois le casque VR sur la tête et un PS Move dans chaque main, qu’en est-il vraiment ?

Après une nécessaire mais courte installation (déplacement des meubles, optimisation du casque PSVR et des PS Move), il est enfin possible de profiter pleinement des environnements variés proposés par Marvel’s Iron Man VR : cieux californiens, chinois ou protection d’un jet privé contre une attaque de drones sont autant d’exemples de situations auxquelles il faudra faire face ou de lieux à visiter.

Gros point fort du titre, les sensations de déplacement dans les airs sont vraiment réussies et l’immersion favorise grandement le sentiment de liberté que l’on peut ressentir à l’aide d’un casque VR. Les propulseurs situés dans chaque main permettent une bonne manoeuvrabilité et changer d’angle de vue et de direction se fait simplement en pressant des boutons. La position des mains permet les déplacements à 360 degrés : un vrai régal. Il est d’ailleurs conseillé de jouer debout pour ressentir une meilleure immersion. 

L’armure offre diverses possibilités en combat : corps à corps via violent coup de poing propulsé, divers types de missiles, répulseurs, et le fameux rayon projeté de la poitrine de Tony Stark, dévastateur. Tant et si bien que les situations en combat sont plutôt variées, quand bien même la majorité des adversaires sont des drones. Ces derniers ont des patterns bien différents les uns des autres, ce qui nécessite bien évidemment une adaptation des mouvements et de l’armement de l’armure. Il est d’ailleurs tout à fait possible de l’upgrader au fil des parties, afin de pouvoir affronter des ennemis toujours plus puissants. 

Ce tableau idyllique n’est malheureusement pas exempt de défauts. Les temps de chargement entre les niveaux, tout d’abord, sont excessivement longs. Les dialogues trop présents et la narration en-deçà de nos exigences. Tout ceci fait que la fluidité du jeu en pâtit grandement. Passer un temps non négligeable à pester contre les temps de chargement ne favorise pas l’immersion de ce titre, par trop “haché”, et c’est dommage !

Les sensations sur Marvel’s Iron Man VR sont vraiment au rendez-vous, cela ne fait aucun doute ! Nous avons été surtout conquis par le réalisme des déplacements en réalité virtuelle, à l’aide des PS Move, qui, placés dans une certaine position permettent de se propulser dans n’importe quelle direction : une expérience à ne pas rater pour tous les fans de “Tête de Fer”. On a également apprécié le système de combat, défoulant au possible. Mais le titre n’est pas exempt de gros défauts, le premier étant la longueur des temps de chargement entre chaque mission, qui brise le rythme du jeu, malheureusement. On notera aussi une narration un peu lourde, et des dialogues par trop présents. Mais si l’on passe outre ces quelques écueils, Marvel’s Iron-Man VR est un très bon jeu. Un conseil : jouez debout pour une meilleure immersion. 

7

Critique réalisée sur PS4 Pro à partir d’une version fournie par l’éditeur

Laisser un commentaire